Situation et passé militaire d’Auxonne

L’Arsenal d’Artillerie (I.S.M.H.), dernier arsenal restant en France dans sa structure complète d’origine.

L’Arsenal d’artillerie du XVIIe siècle
Construit par l’ingénieur Vauban entre 1689 et 1693 pour y fabriquer des affûts de canon, aujourd’hui restauré, l’ensemble forme un tout d’une rare unité, remarquable par la sobre puissance de son architecture et de sa technique de construction.

Un bâtiment sert aujourd’hui de halles pour le marché (vendredi matin).
Le bâtiment longeant la rue Vauban servait d’atelier aux ouvriers du bois.
Et, en retour d’équerre, le bâtiment des grandes forges (huit feux).
Les trois entrées sont décorées de frontons ornés de trophées d’armes.

L’Arsenal d’AUXONNE a joué un rôle capital dans l’approvisionnement des armées qui, au XVIIIe siècle, sous la Révolution et sous l’Empire, guerroyaient en Allemagne et en Italie.

Les Casernes : L’ensemble de trois bâtiments en pierre rose de Moissey (Jura), construit par l’architecte CARISTIE de 1759 à 1763 pour l’école d’artillerie d’AUXONNE fondée en 1757, se compose :

Les Casernes

D’un grand corps central à deux étages,
Du Pavillon Royal (côté de la Porte Royale),
Du Pavillon de la Ville (côté ville).
Deux cadrans : un lunaire tracé par le régiment de Grenoble en 1773 (pavillon de la ville), l’autre solaire par le régiment de la Fère (pavillon Royal) ornent les façades.

Bonaparte y occupa successivement deux chambres dont la seconde a été conservée : elle se trouve au 2e étage du pavillon de la ville (à droite de l’entrée au-dessus du cadran lunaire). La visite est soumise à autorisation préalable.

Choisir son broker pour commencer a trader le forex ou des options binaires online

Les casernes furent nommées :

LES CAZERNES à leur construction,
CASERNE NAPOLEON en 1854,
CASERNE CHAMBURE en 1887,
QUARTIER BONAPARTE en 1931.
Actuellement, elles sont occupées par le 511e Régiment du Train, premier Régiment de Bourgogne, dont le Chef de Corps porte le titre de Gouverneur de la place d’AUXONNE.

Bonaparte et Auxonne

La Statue de Bonaparte : statue de bronze sur la place d’Armes, sculptée par François JOUFFROY (1857). Elle représente Bonaparte en uniforme de Lieutenant en second d’une compagnie de bombardiers. Les bas-reliefs du socle évoquent :

Le sacre de Napoléon d’après le tableau de DAVID,
Le Premier Consul présidant une séance du Conseil d’Etat,
Bonaparte au Pont d’Arcole,
Bonaparte à AUXONNE méditant sous un chêne près de la Chapelle de la Levée.